Travailler avec Manga Studio

Je reviens sur la réalisation de l'album "Traque dans les Monts de Lacaune".
Bien que j'ai commencé à faire des essais à partir de novembre 2010 (dessin de la couverture et de la première page), la décision de se lancer dans sa réalisation n'est intervenue que fin février 2011 pour une parution en août. Donc, j'ai dû réaliser cette BD de 44 pages entre le 26 février et le 11 juillet, soit 4 mois et demi pour réunir la documentation, faire le découpage et la mise en page, les croquis, l'encrage, la mise en couleurs, les graphismes et la maquette de l'album. C'était un sacré pari à tenir et l'utilisation du logiciel Manga Studio à la palette Cintiq puis la mise en couleurs avec Photoshop m'ont permis de le tenir.
Depuis 2009, j'avais commencé à apprivoiser Manga Studio en réalisant des couvertures et des illustrations pour des ebooks que j'éditais sous le label Caramba Publishing à destination des iPhone et des iPod touch. C'est un logiciel en anglais spécifiquement conçu pour réaliser des BD. Il permet de préparer le chemin de fer de l'album, 

avant cela, il y a la possibilité de saisir le texte et de le récupérer, mais c'est une option que je n'ai pas utilisé, préférant taper le texte au fur et à mesure ; on fait les crayonnés sur un calque réglé à la définition qu'on veut (chaque calque peut avoir un définition différente, être en noir et blanc ou en couleurs, etc.), on a pu très simplement dessiner les cases avec un simple outil de découpe et les ajuster avec le curseur (c'est un calque vectoriel - panel ruler layer - qui se découpe en laissant les cases vides), 

les bulles peuvent se dessiner automatiquement autour des textes. Après, vient le moment de l'encrage. Il faut avoir pris le temps de bien préparer ses outils (crayon, pinceau ou plume) et les options de pression, éventuellement la correction de tremblement, et grâce à un réglage particulièrement fin et réactif, on obtient vraiment ce qu'on aurait avec une plume ou un pinceau traditionnel. A votre demande (aller à la page contact), je vous donnerai de plus amples informations sur le processus complet.

Voilà une première approche de ce logiciel particulièrement performant pour dessiner (je l'emploi aussi pour mes illustrations au trait), ma seule critique allant vers ce qui concerne la couleur et les options de calque, bien supérieur dans Photoshop ; MS produisant des fichiers PSD, il n'y a cependant aucun problème pour traiter cela dans le logiciel d'Adobe.



Comme vous pouvez le remarquer, j'ai directement dessiné les décors à l'encre (gros avantage du numérique !) alors que le croquis était très sommaire ; j'ai aussi inversé la case une, pour un meilleur sens de lecture.
Et la page finie…


Aucun commentaire: